Le Projet

About images

«En aidant, même modestement, le projet de restauration de l'église, vous participez à la vie du village et à la sauvegarde du Patrimoine.»

J.Bernard, Président

Histoire de l’église St Barthélemy

Répertoriée comme église remarquable du Trièves dans la publication « Patrimoine en Isère » (1999), elle montre des éléments d’architecture typique des églises romanes de la région tout en ayant connu des agrandissements et des transformations au fil des siècles.

Un document d’archive datant de 1211 atteste la construction au cours du 13e siècle de 4 travées voûtées en berceaux brisés, clairement distinguées par les arcs doubleaux qui supportent les voûtes dont la base est soulignée par un cordon mouluré. Les 3 travées réalisées au cours d’une première campagne de construction sont ornées d’arcades, aveugles à l’origine. Le portail d’entrée en plein cintre date probablement du 13e siècle.

Dans le prolongement de la nef, le chœur couvert d’une voûte sur croisée d’ogives s’édifie au 14e siècle. Les 17e et 18e siècles ont vu s’élever plusieurs constructions : celles du clocher, des chapelles nord et sud et d’un porche destiné au baptême des enfants.

Au 19e siècle, autour des années 1840, l’église s’agrandit de l’actuelle sacristie, les baies sont remaniées, les toitures renouvelées par la pose d’ardoises d’Angers en remplacement du chaume restant. De 1865 à 1869, le clocher est reconstruit en totalité, en 1899 la façade principale est surélevée tandis qu’à l’intérieur de riches décors en peintures ornent les voûtes

Le 20e siècle connaît des travaux de réfection du clocher, de la toiture et des enduits extérieurs étanches. La restauration intérieure de l’église s’opère en 1980 avec en particulier une reprise des décors du chœur dans une nouvelle teinte bleue

De 2006 à 2011, les abords de l’église sont remaniés par la mise en place d’un réseau de drainage des eaux pluviales, accompagnée du remplacement du sol perméable par un revêtement béton

13°

  • Construction des trois premières travées de la nef et du portail
  • Construction de la quatrième travée de la nef

14°

  • Construction du choeur
  • Ouverture des baies au Sud

17°

18°

  • Construction du clocher
  • Construction de la chapelle Sud
  • Construction du porche
  • Construction de la chapelle Nord
  • Construction de la chapelle des Pénitents

19°

  • Construction de la sacristie
  • Remaniement des baies de la nef et du choeur
  • Démolition de la chapelle des Pénitents
  • Ouverture des baies au Nord
  • Reconstruction du clocher
  • Reconstruction du pignon Ouest
  • Construction du contrefort Sud
  • Restauration de la chapelle Sud
  • Reprise des arcades intérieures du clocher et de la chapelle Sud

20°

  • Démolition de l’appentis à l’Ouest
  • Construction de la chaufferie
  • Construction puis démolition du transformateur
  • Réfection de l’ensemble des toitures et enduits extérieurs
About images

«Les différents facteurs aggravants rendent aujourd’hui les maçonneries, support des voûtes, et leurs appuis, les fondations, fragiles voir défaillantes.»

C.A., Architectes

État de l’église

Un diagnostic sanitaire de l’église a été commandé par la municipalité de Gresse-en-Vercors et réalisé par un cabinet d’architectes spécialisé dans le patrimoine. Le bilan fait apparaître de multiples dégradations et altérations à la fois dans les maçonneries, la toiture et la charpente, les mobiliers intérieurs.

Une humidité importante a été détectée dans les maçonneries, les sols et les couvertures. Des fissures et un écartement des murs gouttereaux nord et sud fragilisent la stabilité des voûtes maçonnées. Dans le mur pignon ouest, une fissure importante part de la corniche en gênoise et descend jusqu’au niveau du sol. Le contrefort sud-ouest tend à se désolidariser du mur pignon.

Des pièces de charpente montrent des fractures ou un début de pourrissement alors que celle-ci porte une couverture en ardoises dans un état de vétusté généralisée.

Au regard de ces nombreuses pathologies, la fermeture de l’église au public s’est avérée nécessaire au nom de la sécurité. En même temps la municipalité a pris les premières mesures d’urgence à titre provisoire: mise hors d’eau de l’édifice, consolidation de la charpente, pose d’étais intérieurs. Une observation suivie de l’évolution de la grande fissure s’opère avec des mesures régulières et enregistrées

En savoir plus

  • Photos des détériorations

Les étapes

  • 2022 : levée de fonds pour la réalisation de la première tranche de travaux.
  • 2023 : travaux d'urgence pour la mise en sécurité du bâtiment et des personnes.
  • 2024+ : deuxième tranche de travaux pour limiter les infiltration d'eau dans la structure du bâtiment.
  • 2025+ : troisième tranche de travaux pour réhabiliter et embellir l'église.
About images

«Nous proposons donc une intervention découpée en cinq phases, à préciser lors des études de projet, pour permettre d’intervenir rapidement sur les urgences et de répartir le montant des travaux suivant les capacités de la maitrise d’ouvrage.»

C.A., Architectes

Programme de travaux envisagés

Les travaux de restauration devront s'échelonner dans le temps en différentes tranches, selon l'urgence et la cohérence des interventions.

  • Tranche 1 Avant-projet et travaux de consolidations d’urgence, mise hors d'eau
  • Tranche 2 Restauration de la charpente et de la couverture
  • Tranche 3 Réfection des enduits extérieurs (actuellement cimentés, étanches et disgracieux)
  • Tranche 4 Réfection des abords (revêtement des sols)
  • Tranche 5 Restauration du clocher et des intérieurs de l'église

L'ensemble de ces travaux s'étalera sur une durée qui pourra dépasser 5 ans.
Ils visent à rétablir la solidité du bâti mais aussi de lui restituer sa beauté extérieure.
Dans une première étape de la Tranche 1, le montant des travaux s’élève à 130 000 € et l’objectif de collecte des fonds participatifs est de 46 000 € HT, 55 000 TTC

Vers un “usage partagé”

L’édifice a déjà accueilli à plusieurs reprises des concerts et chorales servis par une acoustique exceptionnelle à la satisfaction de tous leurs auditeurs.

Il s’agit maintenant de donner un avenir à cette église, bien patrimonial propriété de tous, en le destinant plus largement à être un lieu de rencontre et de dialogue. Ouvert à un usage culturel diversifié dans le respect de sa vocation cultuelle originelle, il fera entrer la vie dans l’édifice en de multiples occasions.

Fermée depuis 2021 pour cause de péril
L'Église de Gresse-en-Vercors
ne peut plus accueillir de public

L'association Gresse Choeur-à-Coeur

Nous sommes une association “Gresse Chœur à cœur” créée en novembre 2022, qui mobilise des habitants permanents de Gresse-en-Vercors, mais aussi des personnes en résidences secondaires, des visiteurs aux passages fréquents dans la station-village, des personnes séduites par la beauté du site, amoureuses du patrimoine.

À la vue de la fermeture de l’église au public, une dynamique s’est enclenchée, portée par un attachement à l’église en tant que bien patrimonial de grand intérêt historique et architectural. Mais la volonté de le sauvegarder et de le restaurer est liée aussi à sa place au cœur de la vie du village-station au sein du Parc Régional Naturel du Vercors.

Objet de la création de l’association figurant dans ses statuts :
“L’association a pour objet la valorisation du patrimoine cultuel de Gresse-en-Vercors et notamment la réhabilitation du bâtiment de l’église St Barthélemy, en concertation et en coopération avec la municipalité et la paroisse. Ceci en organisant ou en participant à toutes opérations concernant son histoire, sa structure, son utilisation, son évolution, et sa promotion.”

Les objectifs

  • Faire connaître le projet de réhabilitation de l'église.
  • Valoriser le Patrimoine culturel et historique de Gresse-en-Vercors.
  • Fédérer les habitants de la région, les visiteurs, les amoureux du site autour du projet.
  • Contribuer à la définition du futur de l'édifice et ses usages.
  • Inspirer les visiteurs, l'esprit artistique, la curiosité, l'éveil des jeunes générations (et pas que) sur les notions d'histoire et de patrimoine, de relation entre l'art et le sacré, l'homme et son cadre naturel.

Déplacement du mur Sud en mm.

Gite du mur Sud de la Nef

Le bois de la charpente est en grande partie à remplacer, ce qui signifie refaire la couverture du toit.

Pièces de charpente à remplacer

Nombre de fissures observées, nécessitant une consolidation.

Fissures visibles

Surface des enduits cimentés à purger.

Surface (m²) à nettoyer

Comment Aider?

Il y a de nombreuses façons d'aider à sauver l'église

Faire un don

En faisant un don à la Fondation du Patrimoine

Participer

En rejoignant l'association

Chantiers

En participant aux chantiers

Événements

En venant aux événements.

Articles de Presse

En vous tenant informés

Visiter

En venant à Gresse-en-Vercors.

En nous soutenant directement

En faisant un don à l'association

Plus...

en partageant notre cause sur les réseaux sociaux